Biodiversité définition

Il est difficile de donner une définition simple de biodiversité, mais on peut dire que cela correspond à 3 choses :

  • la diversité des espèces végétales et animales évoluant dans votre jardin ;
  • la diversité génétique (donc de l’ADN) au sein de chacune de ces espèces ;
  • l’influence de la diversité génétique sur les espèces ainsi que l’impact de chaque espèce sur les autres.

Ces 3 points permettent de définir ce qu’est la biodiversité dans votre jardin.

Diagnostiquer l’écosystème du jardin

Un bon jardinier est aussi et surtout un bon observateur. C’est indispensable pour juger de l’état de la biodiversité dans le jardin. Apprendre à reconnaître les insectes et les animaux du jardin vous permettra de diagnostiquer l’état de santé de l’écosystème ou encore à anticiper certains problèmes comme des maladies ou des parasites.

En prélevant des échantillons de terre, vous pouvez rapidement savoir en comptant le nombre de vers de terre si la vie du sol se porte bien. Les animaux auxiliaires comme les hérissons, les couleuvres ou encore les grenouilles font partie des petits prédateurs qui aident à réguler les populations d’insectes nuisibles. Nous verrons par exemple comment leur créer un habitat.

Beaucoup de jardiniers déclarent la guerre aux mauvaises herbes, nous proposons au contraire d’apprendre à les découvrir et de les utiliser pour leurs vertus ou encore pour diagnostiquer votre sol. Autre problème récurrent avec le développement des échanges au niveau mondial, le développement d’espèces invasives. Ces plantes, insectes ou animaux vivant habituellement sous d’autres latitudes menacent la biodiversité locale. C’est pourquoi nous devons, dans la mesure du possible, limiter leur essor.

Comment favoriser la biodiversité au jardin ?

Pratiquer le biomimétisme, en d’autres termes, en imitant la nature vous contribuerez à la santé de votre petit écosystème. Il suffit pour cela de s’inspirer ce qui se passe dans une forêt. En effet, la forêt est l’état optimal de la nature sous nos latitudes européennes, c’est-à-dire que les espèces cohabitent et chaque population reste à l’équilibre : c’est ce qu’on appelle le climax.

En construisant des abris à insectes ou en laissant un tas de bois et de branches pourrir dans le jardin, les animaux et insectes ont des endroits où se cacher et de quoi se nourrir. Vous pouvez également construire un bassin de jardin car l’eau attire de nombreux animaux, notamment des batraciens.


Pour en savoir plus sur la biologie végétale :

BonoboBiodiversité définition